twd61Série : The Walking Dead
Numéro :
#61
Année :
2009
Editeur :
Image
Scénariste :
Robert Kirkman
Dessinateur :
Charlie Adlard

L'histoire : Notre groupe de survivants a repris la route. Une route où la mort succède rapidement aux réjouissances, où l’inconnu est monnaie courante, où la voix du Seigneur n’a plus d’écho, où certaines décisions sont de véritables tortures… Bienvenue dans ce nouveau numéro de Walking Dead.

Critique : Robert Kirkman nous avait mis la puce à l’oreille dans le numéro #60 avec une sombre histoire de chat…. Pour ceux qui font partie du CCC (Comité Contre les Chats), vous direz qu’il l’aura bien cherché. Après tout, c’est le tout premier de la série à qui ça arrive (enfin, je n’ai pas compté…) et que c’est un moindre mal au bout de 60 numéros… Blague à part, on se doutait que quelque chose clochait mais de là à atteindre ce paroxysme. Non, là vraiment, je ne m’y attendais pas du tout. Je suis resté scotché.

Une situation violente et radicale et à la fois si naïve et infantile. Une situation impossible à expliquer, à démêler. Une décision doit être prise mais laquelle et qui en prendra l’initiative. Le groupe est partagé et s’entredéchire. Courage, folie, responsabilité, l’un d’entre eux saura franchir le pas et prendre en son nom la décision qu’il croit juste.

La couverture vous montre un prêtre. Aussi mystérieuse soit son arrivée au milieu de nulle part, elle en devient presque anodine tant notre esprit est focalisé sur l’événement majeur de ce numéro. Et si vous croyez que vous allez terminer ce numéro 60 en roues libres, libéré de toute angoisse.. attendez de voir la dernière page. Si ça s’annonce bien pour nous lecteurs, j’ai bien peur que le pire soit à venir pour les survivants. Un avenir bien sombre se profile dans leur sillage…