amazing_spider_man_532Amazing Spider-Man #532-537
2006
Marvel
Ecrit par : JM Straczynski
Dessiné par : Ron Garney

"The War at home" part 1-5 of 6

La conclusion de l'arc "War at home" est imminente. Au moment où la vie de Peter Parker pourrait prendre un tournant décisif, revenons sur les évènements tumultueux qui ont récemment agité la vie du tisseur.

Après la tragédie de Stamford, l'acte de déclaration d'identité des super-héros va précipiter Peter Parker et Spider-Man à choisir leur camp. Soit celui de la loi aux côtés de Tony Stark avec qui il s'est engagé et à qui il doit beaucoup. Soit dans le camp adverse de ceux qui refuseront catégoriquement de donner leur véritable identité et qui, en conséquence, seront pourchassés et emprisonnés. Ce choix, il ne fera pas seul et sa famille comptera beaucoup dans sa décision. Vous comprendrez aisément que je ne m'aventurerai pas au delà de cette narration car la seule vérité est celle que vous trouverez dans les pages d'Amazing Spider-Man. Je m'appliquerai davantage à vous expliquer pourquoi "War at home" est une lecture à côté de laquelle on ne peut pas passer.

Avant le lever de rideau final, on peut d'ores et déjà dire que cet arc est une vraie réussite. En marge de l'histoire principale de Civil War de Mark Millar, JM. Straczynski produit un scénario de qualité qui n'est pas un simple tie-in. Loin des facéties habituelles du tisseur, l'intensité dramatique domine. Des sentiments très forts se dégagent dans les confrontations armées ou verbales. Au delà des couleurs du costume de Spider-Man et des diifférentes alliances, l'enjeu majeur est la vie de Peter Parker ainsi que celles de ses proches, Tante May et Mary-Jane. Tour à tour, obéissant aveuglément, buvant les paroles de son interlocuteur ou se rebellant pour ce qu'il croit être juste, Peter Parker finirat-il par être en paix avec lui-même malgré un danger omniprésent pour lui et sa famille ? Je n'oublierai pas de vous parler du dessinateur Ron Garney qui assure l'unité graphique de l'arc et qui réalise un travail de très bonne qualité.

Ce qui passe dans les autres séries Spider-Man n'a que peu d'importance au regard de l'action développée par Straczynski dans Amazing Spider-Man. Alors si des choix s'imposent, en VO, votez Amazing, en VF, vous lirez tout mais ne vous attendez pas à la même qualité sur les autres titres du tisseur. Alors, on se donne rendez-vous le 21 février pour la conclusion de cet arc. Cette même date sera marquée par la sortie du dernier numéro de Civil War. On retient déjà son souffle.